Dématérialisation : le numérique au service des entreprises du BTP

Dématérialisation : le numérique au service des entreprises du BTP

Outres les innovations techniques qui permettent de construire toujours plus intelligemment et durablement, le secteur du BTP, engagé dans un profond mouvement de transition numérique, voit apparaître de nouvelles solutions visant à améliorer productivité et efficacité au sein des entreprises. La dématérialisation des marchés publics, effective depuis le 1er octobre 2018, a marqué un tournant symbolique dans ce secteur, qui montre alors sa volonté d’accélérer sa transformation digitale.

BIM, transition numérique, efficacité énergétique… sont ainsi les nouveaux mots d’ordre des entreprises du BTP. Mais lorsque l’on parle d’innovation, c’est aussi au niveau de l’optimisation de la gestion administrative des chantiers que l’on voit apparaître de nouvelles solutions. La dématérialisation occupe ainsi une place à part entière lorsqu’il s’agit de digitaliser ses procédés. Elle s’impose alors comme une évolution indispensable à intégrer à plusieurs niveaux dans l’entreprise. Mais concrètement, que signifie le fait de dématérialiser ses démarches administratives et qu’est-ce que cela implique ?

Avant, pendant et après la réalisation d’un chantier, il est indispensable d’établir un certain nombre de documents et contrats. Visant avant tout à protéger la responsabilité des différents acteurs, mais aussi à encadrer les travaux. Ce qui signifie de nombreux documents papiers à créer, signer et archiver pour chacune des parties prenantes. Dématérialiser le processus de traitement de ces documents consiste alors gérer ces documents sous un format numérique plutôt que sur papier.

Il est ainsi possible de les générer, de les échanger, de les signer et de les archiver directement en ligne. L’utilisation du support papier n’est alors plus nécessaire et les documents sont plus facilement accessibles aux différentes parties prenantes. Bien qu’incontournable et bénéfique, la dématérialisation nécessite toutefois de revoir ses méthodes de travail. Un processus qui n’est donc pas toujours évident, notamment dans le secteur du BTP, mais qui tend toutefois à se démocratiser.

Pourquoi dématérialiser le traitement de ses documents ?

Contrairement aux documents papiers, le fait de produire des documents numériques permet de n’en générer qu’une seule version, accessible à tous les acteurs d’un même chantier. L’objectif premier de la dématérialisation est alors de simplifier les démarches entre les entreprises, en évitant notamment les échanges par courrier et les délais d’acheminement. Dans le cas de documents générés de façon récurrente entre plusieurs entreprises, comme des contrats par exemple, l’utilisation d’une plateforme en ligne s’avère particulièrement recommandée. Permettant ainsi aux entreprises concernées, de ne renseigner qu’une seule fois leurs informations et de gagner par la suite un temps considérable.

Le stockage est également un élément essentiel de la dématérialisation. En produisant des documents numériques, le stockage et l’archivage peuvent se faire intégralement en ligne. Préservant ainsi l’accessibilité et l’intégrité des documents. La dématérialisation offre alors un véritable gain de temps et de productivité pour l’entreprise.

Quelles solutions pour accompagner la digitalisation du secteur du BTP ?

Afin de soutenir la transition numérique des entreprises du BTP, les acteurs se multiplient et se mobilisent. De nouvelles start-ups offrent des solutions toujours plus innovantes, des structures se créent pour accélérer le développement de ces start-ups, et les fédérations et entreprises s’unissent pour mettre en valeur les innovations apportées à ce secteur. À titre d’exemples, la Fédération Française du Bâtiment a notamment mis en ligne le portail e-BTP, afin d’aider les entreprises à digitaliser progressivement leurs procédés. Impulse Labs et l’association Construct Lab accompagnent elles, la création de startups dans la filière BTP. Les ESITC de Metz et Paris ont lancé l’incubateur ESI 1³ orienté Smart Construction. Et il y a un an, le CSTB lançait le CSTB’Lab, un incubateur d’entreprises innovantes dans les domaines Bâtiment & Numérique, unique pour le secteur.

La recherche d’innovations et la digitalisation sont donc plus que jamais d’actualité dans le secteur du BTP. Et en matière de dématérialisation, les phases pré-chantier et post-chantier ont déjà bien amorcé leur transition numérique. Avec notamment la dématérialisation des procédures des marchés publics et la dématérialisation progressive des factures pour toutes les entreprises. Mais qu’en est-il de la dématérialisation de cette phase, entre la signature d’un marché et la fin du chantier ? Et quelles solutions pour dématérialiser les démarches administratives liées à la gestion du chantier ?

Le mot de Subclic
– Notre solution pour la gestion des dossiers de sous-traitance

Dans cette phase de dématérialisation des démarches administratives liées à la gestion d’un chantier, de nombreuses start-ups ont vu le jour. Permettant de mettre en relation entreprises et prestataires, de contrôler la régularité des intervenants ou encore de suivre l’avancée des travaux en temps réel.

Chez Subclic, nous proposons de dématérialiser les dossiers de sous-traitance, entre entreprises principales et sous-traitants, maître d’ouvrage et maître d’œuvre. Autrement dit, de générer des contrats électroniques, de les signer en ligne et de les archiver sous format numérique. Le tout, dans un espace de travail collaboratif, accessible à tout son réseau de partenaires. Une solution pensée par des professionnels du bâtiment, et qui, dans cette phase de dématérialisation, offre une véritable plateforme de pilotage de la sous-traitance aux entreprises qui voient dans le numérique une façon d’être plus efficientes dans la gestion de leurs démarches administratives.

Fermer le menu